Dropshipping vs Amazon FBA – 2 méthodes pour générer des revenus automatisés rapidement

Dropshipping vs Amazon FBA : 2 méthodes pour générer des revenus passifs

Pour atteindre l’indépendance financière, il existe plusieurs moyens efficaces : investir dans l’immobilier, créer un blog et le monétiser en sont de bons exemples. L’inconvénient, c’est que ces deux options prennent beaucoup de temps avant de porter leurs fruits. Et dans le cas de l’immobilier, cela demande d’être présent à un endroit  bien défini pendant un certain temps (pour faire les visites et suivre les travaux) et de pouvoir emprunter auprès des banques, soit en ayant un CDI, soit en présentant 2 ans de bilans d’entreprise positifs. Après quelques mois de totale liberté à voyager un peu partout dans le monde et à gérer mon temps comme je le veux, je n’ai aucune envie de revenir à la sacro-sainte routine métro-boulot-dodo. J’ai donc identifié une troisième voie : le dropshipping et sa variante, la vente sur Amazon FBA. Dans cet article, je vous explique le principe de ces deux méthodes, leurs avantages et inconvénients, et pourquoi j’ai choisi de me lancer sur Amazon FBA.

 

Mise à jour du 30 juin 2018 : suite à une remarque judicieuse de deux lecteurs, je tiens à préciser que les revenus issus d’un business sur Amazon relèvent plus des revenus automatisés que des revenus passifs. Contrairement à l’immobilier locatif qui demande très peu de travail une fois le bien loué, vendre sur Amazon FBA demande des actions régulières pour entretenir les ventes. En revanche, ce sont bien des revenus automatisés puisque le chiffre d’affaires réalisé n’est pas lié au temps de travail effectif (les produits se vendent 24h/24, contrairement à un magasin physique).

Dropshipping définition, avantages et inconvénients

Le dropshipping est une solution qui permet au vendeur de proposer à la vente des produits qu’il n’a pas encore acheté. Ceux-ci sont stockés et livrés au client final par un tiers : le fournisseur.

Dropshipping : avantages et inconvénients

Le principe du dropshipping

  1. Le vendeur choisit un ou des produits et sélectionne un fournisseur
  2. Le vendeur crée un site marchand sur lequel il présente sa gamme de produit
  3. Le client commande et paie le produit
  4. Le vendeur récupère l’argent et commande le produit chez le fournisseur
  5. Le fournisseur envoie le produit directement chez le client

Les avantages 

  1. L’investissement de départ est réduit puisque le vendeur n’achète les produits qu’une fois qu’ils sont vendus. Cela lui assure une trésorerie positive en permanence. Le risque financier est donc limité à la publicité nécessaire au lancement du site e-commerce lorsqu’il n’est pas encore correctement référencé sur Google et au coût de création du site marchand. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page des tarifs de shopify, l’un des sites de référence de création de sites marchands ou encore sur le site de la Fabrique du Net qui propose un article très intéressant sur les 7 erreurs qui peuvent fausser vos prévisions financières.
  2. L’investissement étant limité, il est plus facile de lancer rapidement une gamme de produits plus étendue.
  3. Le risque d’invendus n’existe pas.
  4. Les dépenses liées au stockage et à la manutention sont limitées (même si le fournisseur répercute une partie de ses coûts dans le coût du produit).
  5. Les clients qui visitent votre site de vente ne voient par définition que vos produits et seront moins enclins à acheter ceux de vos concurrents.

Les inconvénients du dropshipping

  1. Le vendeur se charge de la relation client. Il doit donc passer du temps à répondre aux questions et régler les éventuels problèmes de SAV. Cependant, ce point peut être délégué, par exemple à un assistant virtuel, mais bien sûr moyennant finance.
  2. Au démarrage, un site marchand sera très mal référencé sur Google. Donc seuls la famille et les amis seront susceptibles de visiter la page, à moins de lancer le site à grand renfort de publicité sur Facebook ou Google. En tant que débutant sans expérience du SEO, rendre son site visible peut prendre du temps et coûter assez cher en publicité.
  3. Le vendeur est totalement dépendant du fournisseur. Si le fournisseur ne livre pas, c’est le vendeur qui est responsable.
  4. Les délais de livraison peuvent être très longs, notamment si le fournisseur est en Chine. Et tous les clients ne sont pas prêts à attendre, ce qui peut réduire le nombre de clients potentiels.
  5. Il est difficile de maîtriser la qualité du produit livré au client, soit parce que le produit livré n’est pas conforme, soit parce qu’il est abîmé pendant le transport (probabilité plus importante en cas d’envoi depuis la Chine), ce qui engendrera un délai encore plus long pour le client et donc de l’insatisfaction.

Vendre sur Amazon FBA, avantages et inconvénients

Amazon FBA (Fulfillement By Amazon), est le service “Expédié Par Amazon“, qui est proposé par la célèbre place de marché aux vendeurs professionnels. Amazon propose de stocker, préparer, emballer et livrer les produits à leurs clients et s’occupe de la relation client. Au même titre que pour le dropshipping, le vendeur ne s’occupe pas de la logistique pour envoyer le produit chez son client. Il doit cependant, au contraire du dropshipping, acheter son stock avant de le vendre.

Vendre sur Amazon FBA - Avantages et inconvénients

Le principe de la vente sur Amazon FBA

  1. Le vendeur sélectionne un produit à vendre sur Amazon et cherche un fournisseur
  2. Le vendeur achète les produits au fournisseur en quantité suffisante et fait livrer les produits à la plateforme logistique de stockage d’Amazon
  3. Le client achète le produit sur la place de marché d’Amazon
  4. Amazon prépare, emballe et envoie le produit au client
  5. Le vendeur reçoit un virement d’Amazon une fois par semaine

Les avantages 

  1. Le gain de temps : une fois les produits à vendre et le fournisseur identifiés, et la commande livrée à la plateforme logistique, Amazon s’occupe de tout, y compris de la relation client. Le client peut même demander un emballage cadeau sans surcoût pour le vendeur. Le vendeur doit simplement veiller à ce que son produit ne tombe pas en rupture et chercher de temps en temps un nouveau produit à vendre.
  2. La puissance de la place de marché : Amazon est le plus gros site d’e-commerce au monde, et plus de 23,4 millions de visiteurs le parcourt chaque mois, rien qu’en France. Potentiellement, le produit peut commencer à se vendre dès le premier jour.
  3. Les produits vendus via Amazon FBA bénéficient de la livraison Amazon Prime, ce qui assure au client une livraison en livraison en 1 jour. Pas mal à l’heure où tout le monde est pressé ! Un véritable avantage par rapport aux concurrents. Sans compter que les clients Premium ont la possibilité de filtrer les produits ne proposant pas ce service. C’est donc toute une part de la clientèle à laquelle on est assuré de présenter ses produits.
  4. Depuis un compte vendeur unique, il est possible de vendre sur les 5 sites européens, ce qui permet d’augmenter considérablement le nombre de ses clients potentiels.

Les inconvénients de vendre sur Amazon FBA

  1. Le vendeur doit investir dans son stock et prend donc un risque financier si son produit ne se vend pas. Cependant, si le produit ne se vend pas, il est toujours possible de le brader et de récupérer une partie de la somme investie.
  2. Le vendeur est dépendant d’Amazon, et son produit peut être concurrencé directement par la plateforme.
  3. La politique d’Amazon est très stricte. En cas de non respect, le compte vendeur peut être fermé.
  4. Amazon applique différents frais de service dès qu’un produit est vendu. En revanche, on ne paie que ce qu’on consomme.

Les points communs entre le dropshipping et Amazon FBA

Les deux méthodes sont différentes et s’adressent à deux profils de vendeurs différents. Le choix de l’une ou l’autre méthode dépend essentiellement du risque financier que l’on est prêt à prendre et du temps que l’on est prêt à consacrer pour lancer son activité.

Elles ont cependant des avantages communs.

  1. Toutes deux permettent de se créer des revenus automatisés, c’est-à-dire qu’une fois passée l’étape de la sélection produit, du sourcing, et de l’amorçage des ventes, le produit se vend tout seul, à condition pour le dropshipping d’avoir délégué la relation client. Seuls quelques heures de travail par semaine permettent de maintenir l’activité.
  2. Comme l’activité se fait en ligne, il est possible de travailler quand on veut et de partout dans le monde. Si votre rêve, c’est de travailler au soleil sous les cocotiers, vous n’avez qu’à vous assurer que votre coin de paradis dispose d’une bonne connexion Internet.
  3. On apprend en faisant : une fois que vous aurez assimilé une méthode qui fonctionne pour trouver le bon produit, le bon fournisseur et faire un lancement de produit performant sur votre marché, il devrait être assez facile de reproduire un succès.

Dans les deux cas, la seule vraie difficulté réside dans la recherche du bon produit et d’un fournisseur fiable.

Travailler où on veut quand on veut

Pourquoi je choisis de créer un magasin e-commerce avec Amazon FBA

Personnellement, j’ai choisi de tester l’aventure Amazon FBA, ce qui ne veut pas dire que je ne testerai pas le dropshipping dans un second temps. Mais dans un premier temps, comme  je suis prête à investir un peu d’argent, que je souhaite avoir des retours le plus rapidement possible et que je n’ai pas de compétences particulières en SEO pour référencer rapidement sur Google un site e-commerce, cette méthode me paraît plus en adéquation avec mon profil.

Je passe beaucoup de temps à me renseigner en ligne, notamment sur les blogs américains qui présentent régulièrement des cas de succès particulièrement enthousiasmants. Je vous informerai donc au fur et à mesure de mes découvertes et je partagerai bien sûr mes chiffres au fur et à mesure.

En Résumé :

Si vous êtes plutôt timide lorsqu’il s’agit de prendre des risques, que vous êtes prêt à prendre du temps pour référencer correctement votre site marchand et que vous êtes prêt à répondre aux clients avant et après achat, le dropshipping est probablement pour vous. Attention cependant à ne pas croire que vous ne dépenserez rien avant de gagner vos premiers euros, il faudra tout de même investir dans la publicité sur Facebook et Google pour aller chercher vos premiers visiteurs, d’autant plus si vous n’avez pas d’expérience du référencement sur Google.

Si, au contraire, vous êtes prêt à prendre un risque financier mesuré au démarrage, que vous souhaitez savoir rapidement si votre produit va se vendre ou non, et que vous souhaitez ne vous occuper de rien une fois le produit mis en vente, utilisez la puissance de frappe du plus gros site marchand du monde et optez pour la vente sur Amazon FBA.

De mon côté, c’est tout décidé ! Et vous ?

Si vous avez aimé cet article, aidez moi à me faire connaître et partagez le sur les réseaux sociaux, ça me fera super plaisir !

Violaine

PS : pour en savoir plus sur ce qui m’a décidée à créer ce blog, rendez-vous sur la page Qui suis-je ?

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “Dropshipping vs Amazon FBA – 2 méthodes pour générer des revenus automatisés rapidement”

  1. Corentin - DesVinsaVous dit : Répondre

    Très intéressant ! Très beau projet

    1. Merci. J’espère qu’il sera aussi prometteur que je le pense.

Laisser un commentaire