Chercher un produit à vendre sur Amazon : une vraie galère

Chercher un produit à vendre sur Amazon : une vraie galère !

Ça fait maintenant deux semaines que je vous ai parlé de mon défi «Gagner 1000 euros nets en 4 mois». J’avais lu que trouver un produit à vendre sur Amazon n’était pas une mince affaire. Et bien, c’est vrai !!! Je cherche assidûment depuis près de 10 jours LE produit qui remplit tous les critères incontournables pour démarrer un business rentable sur Amazon et pour l’instant, je ne suis pas loin de faire chou blanc.

Je m’attendais à ce que ça prenne un peu de temps mais, naïvement, je pensais qu’après quelques recherches, j’aurais soudainement une illumination face au produit idéal, très demandé, avec peu de concurrents, aux fiches produits mal optimisées, et à la marge parfaite. D’autant plus que les youtubeurs spécialistes d’Amazon qui présentent leur démarche répètent souvent qu’il y a plus de produits rentables à vendre que de vendeurs Amazon !

Bien sûr, vous me voyez venir, ce n’est pas exactement la situation que j’ai rencontrée jusqu’à présent. J’ai, à ce jour, identifié une quinzaine de produits potentiels et il y a toujours quelque chose qui ne va pas. Le produit est trop encombrant ou trop lourd, les fiches concurrentes ont trop de commentaires, le produit ne se vend qu’en été… Bref, c’est beaucoup plus compliqué que ça n’en a l’air ! En même temps, c’est aussi pour ça que c’est un vrai métier et non juste l’Eldorado que certains aimeraient vendre.

Test de la méthode manuelle

J’ai commencé par appliquer la méthode que j’ai identifiée sur Internet à la lettre. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article « trouver un produit à vendre sur Amazon – 5 étapes à suivre ». Pour m’inspirer, j’ai testé différentes tactiques :

C’est cette dernière méthode qui me convient le mieux car, comme la page ne fait apparaître aucun produit, je trouve qu’il est plus facile de découvrir une catégorie à laquelle on ne pensait pas mais qui présente peut-être du potentiel.

Pour gagner du temps, j’ai téléchargé le plugin AMZ Seller Browser sur le navigateur Chrome. J’avais lu que le fonctionnement de cette extension n’était pas optimal. Effectivement, il faut régulièrement la fermer, actualiser la page Amazon et relancer l’extension. Certes, quand elle fonctionne, elle permet de connaître le classement des meilleures ventes sans ouvrir la fiche produit. Mais les plantages réguliers rendent son utilisation fastidieuse.

Mes principales difficultés

Lorsque l’on utilise la méthode manuelle, on rencontre plusieurs difficultés. Premièrement, j’ai été déstabilisée par le fonctionnement de l’algorithme d’Amazon. Je m’attendais à ce que les produits soient plus ou moins classés en fonction du niveau de vente des produits. Ce n’est pas le cas. Je n’ai pas encore pris le temps de m’y intéresser donc je ne sais pas encore ce qui entre en jeu dans le choix des produits présents en première page. Ça viendra lorsqu’il s’agira de mettre en vente mon premier produit. Sans outil spécifique qui permet de trier les produits en fonction du nombre de ventes mensuelles ou du chiffre d’affaires dégagés, on peut très facilement passer à côté d’un produit qui se vend très bien, bien qu’il ne soit pas en première page.

AstucesUn conseil si vous utilisez la méthode manuelle : ne vous arrêtez pas aux deux premières pages et creusez plus loin.

Ensuite, ouvrir toutes les pages de produits une à une et chercher toutes les infos pour choisir de retenir ou non un produit est assez chronophage. C’est également difficile d’avoir une vue synthétique lorsque l’on ouvre 10 onglets différents pour comparer plusieurs produits concurrents.

Chercher un produit à vendre sur Amazon est un vrai casse-tête, mais c'est la clé du futur succès de votre business.
Chercher un produit à vendre sur Amazon est un vrai casse-tête, mais c’est la clé du futur succès de votre business.

Les outils pour faciliter la recherche d’un produit à vendre sur Amazon

La web application de Jungle Scout

Après quelques jours à m’arracher les cheveux avec la méthode manuelle, j’ai finalement choisi d’investir dans un outil : la web application de Jungle Scout. Franchement, cet outil est un vrai soulagement après des jours de recherche “à l’ancienne”.

Les avantages de la web application

Vous pouvez entrer un très grand nombre de critères de recherche comme :

  • la catégorie de produits
  • le prix de vente souhaité
  • le classement des meilleures ventes
  • le nombre d’unités vendues par mois
  • le chiffre d’affaires mensuel réalisé
  • le nombre de commentaires laissés par les clients
  • le poids
  • la qualité du listing du produit (déterminée par l’algorithme de Jungle Scout), etc.

Attention, ce n’est pas un outil miracle ! Si vous cherchez le produit qui se vend entre 19,90€ et 50€, de moins d’1kg, classé en 300 et 3000, dont il se vend au moins 300 pièces par mois, qui réalise un chiffre d’affaires d’au moins 9000 euros par mois, avec très peu de commentaires, aux notes catastrophiques (pour pouvoir améliorer le produit) et à la qualité du listing qui laisse à désirer, vous risquez d’être déçus. Vous n’aurez aucun résultat ! Et oui, il semblerait que le produit idéal ait été repéré depuis longtemps. En revanche, si on ne se concentre que sur 2 ou 3 critères, l’outil fait apparaître des dizaines voire des centaines de résultats intéressants.

Son principal avantage, c’est qu’il permet de classer les résultats par ordre croissant ou décroissant selon le critère de son choix : nombre de pièces vendues ou chiffre d’affaires mensuel par exemple. C’est un réel gain de temps et ça permet de faire remonter des résultats qui ne serait peut-être pas apparus en utilisant la méthode manuelle.

Les inconvénients

Cependant, cet outil a un très gros inconvénient : son prix. Il coûte tout de même 49$ par mois dans sa version standard, payable à l’année. Une fortune quand on ne gagne encore rien ! Après un échange très instructif avec Olivier du site jesuismonpatron.fr sur Facebook, j’ai finalement choisi de résilier mon abonnement à Jungle Scout.

AstucesSachez que vous avez 14 jours pour tester le produit. Si vous changez d’avis, Jungle Scout rembourse sans discussion sous 5 à 10 jours.

L’extension Asinspector pour Chrome

A la place, sur les conseils d’Olivier, j’ai acheté l’extension pour Chrome Asinspector. Elle est moins complète que la web application de Jungle Scout mais elle présente de gros avantages pour bien débuter :

  • Elle ne coûte que 97$ payable une seule fois. Aucun abonnement n’est nécessaire.
  • Son interface est agréable et facile à utiliser.
  • Il est possible de trier les résultats par ordre croissant ou décroissant selon le critère de son choix.
  • Elle permet de connaître les estimations de ventes, de chiffre d’affaires et de frais Amazon FBA pour chaque produit.
  • Elle permet de trouver le produit en un clic sur Alibaba.com (à utiliser depuis Amazon US car les recherches sur Alibaba se font en anglais).

Les avantages d’Asinspector

En complément, elle permet de connaître facilement les produits fréquemment achetés ensemble et d’identifier des idées de packs à proposer aux clients. Olivier en parle régulièrement dans ses vidéos : pour bien vendre ses produits, il faut apporter de la valeur aux clients. Créer des packs de produits fréquemment achetés ensemble permet de répondre à une demande des clients, mais aussi d’augmenter le prix de vente sans augmenter d’autant les frais Amazon FBA puisque tout tient dans le même packaging. C’est donc plus de marge !

Les inconvénients

Contrairement à la web application de Jungle Scout, elle ne permet pas de suivre les ventes exactes d’un produit. Mais elle donne une estimation des ventes, ce qui, d’après Olivier, est suffisant pour un débutant. Pour l’instant, je fais confiance aux experts !

Depuis que j’ai testé ces deux outils, mes recherches se sont accélérées même si elles ne sont pas encore concluantes. Il me reste une difficulté qui me vient du manque d’expérience. J’ai beaucoup de mal pour l’instant à identifier si le rapport prix de vente / frais Amazon FBA pour un produit donné est acceptable ou non avant de creuser plus loin. J’avance donc à l’aveuglette et continue à remplir ma liste de produits potentiels. Plus que quelques produits et je commencerai à contacter les fournisseurs pour connaître leurs tarifs et surtout les frais d’envoi depuis la Chine, ma plus grosse inconnue à ce jour pour estimer ma marge potentielle !

Ma méthode pour ne pas me décourager : la visualisation

Vous vous rappelez lorsque vous appreniez à conduire, que vous vous ne sentiez bien que lorsque  vous arrêtiez la voiture et coupiez le contact ? Cette sensation par moment que vous n’y arriveriez jamais et que vous ne seriez jamais totalement à l’aise au volant ? Quelques années plus tard, vous prenez le volant et vous allez d’un point A à un point B sans réfléchir. C’est devenu un tel automatisme que parfois, vous ne vous souvenez même pas du trajet.

En ce moment, dès que je sens que le découragement pointe le bout de son nez, je repense à cette sensation quand j’ai appris à conduire et je la compare à ce que je ressens aujourd’hui. Et j’essaie de visualiser comment je me sentirai dans quelques mois en pensant à mon business sur Amazon. Je me dis que, dans quelques mois, lorsque je vendrai chaque mois des centaines de pièces de ce p***** de produit que j’aurais galéré à trouver, je me sentirai extrêmement sereine en m’attaquant à la recherche de mon second, troisième ou dixième produit. Si vous n’avez jamais essayé, testez cette méthode, elle est salutaire pour lutter contre les bouffées d’anxiété et contre la tendance à se dire qu’on n’y arrivera jamais. Si, si, on va y arriver !

En résumé

Trouver un produit à vendre sur Amazon, c’est fastidieux et ça prend du temps. Si vous voulez vous éviter des heures de prise de tête, investissez dans un outil. Il en existe de nombreux sur le marché et chaque expert a son ou ses outils de prédilection. Je n’ai pas assez d’expérience pour en préconiser un plutôt qu’un autre, je vous conseille de faire le tour du web ou de poser des questions sur les groupes Facebook dédiés à Amazon FBA pour choisir celui qui vous conviendra le mieux. Et quoi qu’il arrive, ne vous découragez pas ! Des centaines de personnes ont réussi avant nous, pourquoi pas nous ?

Si vous avez des astuces à partager pour accélérer les recherches, partagez les en commentaire !

A bientôt,

Violaine

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire